Préparer le CRPE

Comment préparer le concours de recrutement des professeurs des écoles ? Retrouvez sur cette page tous nos conseils pour chaque épreuve !

Pour rappel, le concours est composé de 2 épreuves écrites d’admissibilité :

  • Français (4 heures)
  • Mathématiques (4 heures)

Puis de 2 épreuves orales d’admission :

  • Mise en situation professionnelle dans un domaine au choix du candidat (1 heure)
  • Entretien à partir d’un dossier : EPS & CSE (3 heures de préparation, 1h15 d’entretien)

Les coefficients

Il est essentiel pour un concours d'étudier les coefficients de chaque épreuve de façon stratégique. Ce que disent les coefficients :

  • 80 points (1/3) sur les épreuves écrites
  • 10 points (12,5% admissibilité) sur l’expression
  • 27 points (1/3 admissibilité) sur la didactique
  • 40 points sur l’EPS (autant que le français ou les mathématiques)
  • 107 points (45%) sur les phases d’entretien
  • 60 points (25%) sur la CSE Ce qu’il est important de retenir de ces chiffres, c’est que 2/3 des points sont attribués aux épreuves orales. Bien évidemment, les épreuves écrites ne doivent pas être négligées pour autant. Mais si vous réussissez l’admissibilité et que vous n’avez pas assez travaillé les oraux, vous risquez d’échouer car c’est à l’oral que se fait la différence !

C’est pour cela que nous commençons à préparer nos étudiants aux épreuves orales dès le début de nos préparations !

Nos conseils pour l’épreuve écrite de français du CRPE

Il s’agit d’une épreuve très longue à faire et votre gestion du temps lors de cette épreuve est primordiale. Votre priorité n°1 doit être de terminer votre devoir dans les temps ! Pour cela, voici ce que nous vous conseillons en termes de répartition de temps :

  • Analyse : 1h30 à 1h45
  • Grammaire : 30 à 45 min
  • Didactique : 1h45 à 2h Prévoyez également un petit temps à la fin pour vous relire : 5 points sont attribués à la qualité rédactionnelle, ce qui est conséquent sur un total de 40 points. Attention également au « Principe de la double peine » : si la qualité de votre rédaction est trop faible, vous risquez de perdre des points tout au long de la copie.

Nos conseils pour l’épreuve écrite de mathématiques du CRPE

En mathématiques, il y a jusqu’à 5 points qui peuvent être retirés pour l’orthographe. Ces points ne sont pas prévus dans le décompte de points, mais le correcteur peut mettre des points de pénalité.

  • En moyenne, ce sont 2 points qui sont retirés pour l’orthographe et la rédaction.
  • Le principe de la double peine, évoqué pour l’épreuve de français, est également valable pour l’épreuve des mathématiques. Petit point sur le calcul mental : oui, la calculatrice est autorisée… mais il faut savoir s’en passer ! Elle peut vous faire perdre du temps et, on ne sait jamais, elle peut ne pas fonctionner correctement le jour J et ce serait trop bête d’être complètement paralysé donc entrainez-vous au calcul mental !

Nos conseils pour l’épreuve orale de mise en situation professionnelle du CRPE

Le choix du domaine de mise en situation professionnelle du CRPE

Comme évoqué un peu plus haut, vous devrez dès l’inscription choisir un des 8 domaines pour votre dossier. Sachez qu’il n’y a pas de mauvais domaine. Il faut que vous choisissiez le domaine dans lequel vous êtes le plus à l’aise : soit un domaine dans lequel vous disposez déjà de connaissances, soit un domaine pour lequel vous avez une certaine appétence.

Le choix du sujet de mise en situation professionnelle du CRPE

Qu’est-ce que le sujet ? Il est composé d’un titre et d’un niveau de classe. Le dossier de mise en situation professionnelle consiste à montrer comment, en tant que professeur, vous allez enseigner ce sujet dans un niveau déterminé.

Exemples :

  • La France durant la Seconde Guerre mondiale (CM2)
  • Du modelage au film d’animation (CE1) Attention : ne cherchez pas à faire obligatoirement dans l’originalité ! Mieux vaut présenter un sujet que le jury a déjà vu mais que vous le présentiez bien plutôt qu’un sujet original mal défendu. Surtout, il est primordial d’aller chercher votre sujet dans les programmes. Le fait d'avoir un sujet hors programme sera sanctionné par une note très basse. L'originalité n'est pas de mise ici.
    De plus, pensez à vérifier la cohérence entre le sujet et le niveau choisis. Par exemple, le sujet « La France durant la Seconde Guerre mondiale » ne saurait être enseigné grande section.

La rédaction du dossier de mise en situation professionnelle du CRPE

Voici les contraintes à prendre en compte :

  • 10 pages (annexes incluses ou non selon les académies, hors page de garde)
  • Format papier (+ éventuel support numérique, CD)
  • Chaque académie a des consignes de présentation spécifiques, elles vous seront transmises sur Cyclades

Le dossier doit être composé de deux parties :

  • Synthèse des fondements scientifiques du sujet, c’est-à-dire une synthèse de vos recherches sur le sujet
  • Présentation d’une séquence pédagogique composée de plusieurs séances : vous allez devoir détailler la séquence dans son ensemble pour pouvoir enseigner ce sujet aux élèves Il faut par ailleurs être impeccable sur le fond comme sur la forme ! Même si le dossier papier n’est pas noté, le jury peut partir avec un apriori sur le candidat si le dossier comporte des fautes d’orthographes. Il faut que le dossier soit lisible, qu’il soit propre.

Petits conseils de nos tuteurs, n’oubliez pas la mise en activité des élèves, c’est-à-dire ce qu’ils font. Les candidats parlent trop souvent de ce qu'ils font eux et oublient les élèves ! Les modalités d’évaluation sont aussi trop souvent absentes des dossiers !

L'oral de mise en situation professionnelle du CRPE

  • L’exposé : Prenez du recul : faites une sorte de « best-of » de votre dossier. Ne répétez pas tout pas à pas. L’objectif est de montrer comment vous comptez mettre en œuvre cette séquence. Faites une analyse critique de la séquence, surtout si elle a été mise en œuvre. Vous pouvez avoir prévu une séquence dans votre dossier, l’avoir testée et vous vous êtes rendu compte qu’il y avait des choses qui n’allaient pas. C’est très pertinent de le dire lors de l’oral !

  • L’entretien : Lors de l’entretien, le jury peut vous interroger sur votre dossier, sur le domaine choisi ou même sur d’autres domaines. Pour cela il est nécessaire :

  • De bien connaître les programmes et le socle commun de compétences sur le domaine choisi, au-delà du sujet et du niveau choisi

  • D’être à l’écoute du jury !

Nos conseils pour l’épreuve orale d’entretien à partir d’un dossier au CRPE

Cet oral « 2 en 1 » est une épreuve éprouvante puisqu’elle dure en tout 4 heures et 15 minutes : 3 heures de préparation puis 1 heure et 15 minutes d’oral. Gestion du temps de préparation conseillée : 1h15 sur l’EPS, 1h45 sur la CSE

L’oral est ensuite divisé ainsi :

  • EPS (Éducation Physique et Sportive – 40 points) : exposé (10min) puis entretien (20min)
  • CSE (Connaissance du Système Éducatif – 60 points) : exposé (15min) puis entretien (30min)

Encore une fois, le jury cherche à voir si vous êtes en mesure d’enseigner à la prochaine rentrée scolaire, il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout d’un recrutement. Vous serez donc évalué sur :

  • Vos connaissances théoriques
  • Vos aptitudes professionnelles
  • Votre niveau d’expression
  • Votre attitude

Nos conseils pour l’épreuve orale d’EPS (Education Physique et Sportive) du CRPE

Nous vous conseillons pour cette matière de vous concentrer bien entendu sur les APSA (Activités Physiques, Sportives ou Artistiques) de votre académie, même si le jury peut vous interroger sur d’autres APSA (c’est rare).

Il s’agit d’une épreuve complexe qui implique une base théorique et une base méthodologique. D’un côté, il vous faudra donc engranger des connaissances théoriques solides sur plusieurs thèmes :

  • Le développement de l’enfant
  • Le fonctionnement du corps
  • L’éducation à la santé
  • Les compétences du socle
  • Les aspects réglementaires et sécuritaires
  • Les connaissances spécifiques aux APSA

Il vous faudra également vous entraîner sur la méthodologie de traitement d’un sujet :

  • Construction d’une séance en EPS
  • Construction d’une séquence en EPS

Nos conseils pour l’épreuve orale de CSE (Connaissance du système Educatif) du CRPE

Afin de préparer au mieux l’épreuve de CSE, vous devez en priorité travailler les "grands "thèmes" :

  • La laïcité
  • Les valeurs de l’école
  • Les difficultés scolaires (inclusion, hétérogénéité, handicap…)
  • L’évaluation
  • La place et les enjeux du numérique

Le sujet étant composé de textes ayant très souvent pour sources des textes officiels, vous devez apprendre à les lire et les connaître, entre autres :

  • Les programmes à l’école élémentaire (ajustement 20018)
  • Le socle commun des connaissances et des compétences
  • Le référentiel des 14 compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation
Prenez un rendez-vous avec l'un de nos conseillers.

Des questions ?

Prenez un rendez-vous avec l'un de nos conseillers.

Voir les dates